Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 21:28

Bonsoir à tous,

 

Avant de pouvoir commencer à jouer un truc qui sonne à peu près, il faut étudier un minimum la durée des notes.

On ne peut en effet pas vraiment parler de morceau de musique si on joue toujours des notes qui ont la même durée.

 

Je vais donc consacrer cette leçon à l'étude de la durée de quelques notes.

 

Alors, laissez vous porter si vous le voulez bien !!!

 

Note-de-musique.jpg   

D'abord une définition du terme "Temps"

La durée d'une note se mesure en "temps" tout comme la longueur d'un terrain de foot en mètre (c'est peut être pas le moment de parler de foot mais bon...).

Par contre, la durée d'un temps n'est pas définissable en secondes ou minutes...car elle est variable et dépend du tempo d'un morceaux.

En fait, c'est un peu compliqué à expliquer alors pour faire simple, on va dire que chaque pulsation du métronome représente un temps.

 

Le métronome, c'est un appareil qui bat la mesure en faisant un tic tic continu.

Les premiers métronomes avaient cette tête là. La première fois que j'en ai vu un s'était au collège lors des cours de flute :

 

Metronome.jpg

 

Aujourd'hui, y'en a des éléctroniques, à affichage digital....mais ils n'ont rien apporté de plus si ce n'est qu'il faut changer les piles et çà tombe toujours en panne quand on en a besoin (j'exagère un peu).

 

 

La noire

Une noire est une durée de note qui vaut 1 temps, soit par rapport à notre repère, 1 battement de métronome.

 

On peut pas vraiment la représenter sur une tablature alors c'est pourquoi, je ferais désormais apparaitre le solfège au dessus de la tablature pour pouvoir identifier de quoi il s'agit.

 

Une noire, c'est une tige avec une partie arrondie de couleur noire.

 

Voilà ce que donne la partition de 4 notes noires jouées à la suite.

Noire-copie-1

Le trait du dessus représente le "clic" du métronome. Interpréter cette ligne consiste donc à jouer une note (un mi pour notre exemple) à chaque battement de métronome. 

 

La blanche

Une blanche, çà vaut 2 temps soit par rapport à notre repère, 2 battements de métronome ou l'équivalent de 2 noires.

   

Voilà ce que donne la partition de 2 notes blanches jouées à la suite.  

Blanche.JPG Interpréter cette ligne consiste donc à jouer une note qui dure 2 clics à chaque fois.

 

 

La croche

Une croche, çà vaut 1/2 temps soit par rapport à notre repère, 1/2 battements de métronome.

 

Voilà ce que donne la partition de 8 croches jouées à la suite.  

 

Croche-copie-1.JPG

C'est un peu plus compliqué cette fois car il faut interpéter 2 notes entre chaque clic du métronome.

C'est plus difficile que pour les noires et les blanches car il faut arriver à caser les 2 notes entre chaque clic mais des notes séparées d'une durée à peu près équivalente.

Pour y arriver au début, il faut mieux baisser le tempo du métronome.

 

Et la suite

Y'a biens d'autres durées de note mais çà suffira pour l'instant.

Lors de la prochaine leçon, on mettra tout çà en pratique en interprétant un extrait d'une célèbre mélodie de georges BRASSENS.

Le montage vidéo est pret alors en principe, je devrais poster çà dès ce week-end.

 

Alors à très très bientôt et n'hésitez pas à me poser des questions.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by odomi1973 - dans Leçons de guitare
commenter cet article

commentaires