Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 21:43
partition.jpg
Bonsoir tout le monde,
 
En attendant l'arrangement du mois de mars, je vous propose une nouvelle leçon. Elle concerne le Pull-Off (également appelé coulé descandant). C'est quoi le Pull-Off ? et bien cela consiste à jouer une note non pas en pinçant la corde avec la main droite (celle au niveau de la rosace) mais en le faisant avec un doigt de la main gauche (celle du manche) en tirant vers le bas pour provoquer un son. Cela provoque un  effet qui permet de diversifier la sonorité des notes jouées. Le principe consiste de plus à s'appuyer sur une première note déjà interprétée de façon normale un demi-ton ou un ton au dessus (d'où la notion de coulée descendant en remontant vers la 2e note plus grave à jouer en pull-off). 
 
Pour tenter d'être un peu plus clair, admettons qu'il faille jouer une première note correspondant à la 3e case de la première corde puis une seconde correspondante à la 2e case de cette même corde (c.a.d celle juste au dessus).
 
En temps normal, c'est à dire sans pull-off, il faudrait jouer les 2 notes ainsi :
--> 1ère note : poser un doigt de la main gauche  sur la 3e case du manche de la première corde et pincer la première corde avec un doigt de la main droite (niveau rosace) pour faire sonner la note.
--> 2ème note : exactement la même chose mais en posant un doigt de la main gauche sur la 2e case du manche sans oublier de relacher le doigt posé sur la 3e case ayant servi à jouer la première note.
   
En jouant avec un pull-off, il faudrait jouer les 2 notes ainsi :
--> 1ère note : jouer la note de la même façon que ci-dessus.
--> 2ème note : poser un doigt de la main gauche sur la 2e case (comme le jeu en mode normal) et....c'est là que la particularité du pull-off intervient, il faut à partir du doigt posé sur la 3e case du manche (ayant servi à la première note) tirer la corde vers le bas par frottement. Cette action fait sonner la 2e note sans qu'on ait eu besoin de tirer la corde au niveau de la rosace avec la main droite. On économise ainsi un pincer de corde niveau main droite tout en provoquant une sonorité particulière.
   
Ce n'est pas évident à expliquer alors le mieux est de voir cela en vidéo...

dont voici le le détail
* Jusqu'à la 13e seconde, il s'agit de 2 notes jouées de façon tout à fait normal (au niveau main droite, elle sont jouées en alternant index, majeur, index, majeur...de la main droite).

* A partir de la 14e seconde jusqu'à la 24e seconde, c'est la même succession de note mais avec le fameux effet pull-off que je décris ci-dessus.

* A partir de la 25e seconde jusqu'à la 35e seconde, il s'agit d'une introduction de fields of gold jouer sans pull-off
* Enfin les dernières secondes présentent la même introduction jouée avec l'effet pull-off



Pour finir, je vous communique la tablature de l'introduction jouée dans la vidéo dans les 2 versions.

Sans-Pull-Off.jpg

Avec-Pull-Off.jpg
L'effet pull-off se note avec la petite indication "Po" accompagnée d'un arc de cercle entre les chiffres 3 et 2 de la première corde.

Et bien voilà, c'est tout pour cette leçon. J'espère que mes explications sont suffisament claires. Au besoin, n'hésitez pas déposer un commentaire ou à revoir certains de mes arrangements dans lesquels j'utilise fréquement ce petit effet de jeu. Il ne me reste plus qu'à vous dire à très bientôt...
Le retour 
Repost 0
Published by odomi1973 - dans Leçons de guitare
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 21:07

 Partition

 

 

Bonsoir à toutes et à tous,

 

Ce soir, c'est un retour dans la rubrique "Leçon" que je vous propose et plus précisemment un article concernant la correspondance des notes entre une notation "solfège" et une notation "tablature". En effet, j'ai pu constater en 2012 à travers quelques commentaires et messages un besoin de clarification de ce côté. Cette correspondance peut vous permettre de jouer à la guitare des mélodies que vous pourriez dénicher ici et là sur le net ou dans divers songbook/magazine et qui bien souvent sont en notation solfège.
       

Pour rappel, il faut savoir qu'une note de musique placée sur une portée peut se jouer à plusieurs endroits du manche. Pour ma part, je vous propose la position de base (généralement en haut du manche) mais n'hésitez pas à vous reportez à la leçon n° 7 de ce blog afin de connaître les différentes positions sur le manche pour une même note.       

Solfège Tablature page1
Solfège Tablature page2
Solfège Tablature page3

 

 

 Voilà...c'est tout pour ce soir.

A très bientôt. 

 

 

Repost 0
Published by odomi1973 - dans Leçons de guitare
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 21:57

ferratjean.jpg

 

 

Bonsoir à toutes et à tous,

 

Comme je l'avais promis, j'ai travaillé sur la chanson de Jean Ferrat : "La Montagne" dans le but de faire une annexe à la leçon n° 11 qui traitent des arrangements.

 

Comme pour "Belle île en mer", je vous propose tout d'abord de découvrir une adaptation pour 2 guitares de cette très jolie chanson puis une version pour guitare solo.

 

VERSION POUR 2 GUITARES   

  

Ci-dessous, les tablatures de chacune des pistes (la mélodie puis l'accompagnement):

 

  La montagne mélodie page 1

 

La-montagne-melodie-page-2.JPG

 

 

La-montagne-accompagnement-moyen-page-1.JPG

 

La-montagne-accompagnement-moyen-page-2.jpg

 

Et voici la vidéo où j'interprète la ligne mélodique sur un playback correspondant à l'accompagnement (que j'ai enregistré à part) :

 

 

ARRANGEMENT POUR 1 GUITARE

 

Maintenant, la tablature de l'arrangement pour guitare solo.

 

La-Montagne-Ferrat-arrangement-niveau-moyen-page-1.jpg

 

La-Montagne-Ferrat-arrangement-niveau-moyen-page-2.jpg

 

Bon...alors je tiens en premier lieu à m'excuser car en travaillant sur cet arrangement, je suis un peu partis dans mon délire en oubliant le niveau de la leçon et du coup, il s'agit d'un arrangement qui n'est pas toujours accessible aux débutants (présence notamment de barrés et de déplacements un peu délicats). En fait, je n'ai pas vraiment le temps de travailler sur une version simplifiée alors je vous propose de prendre quand même connaissance de la partition et d'essayer de faire vous même cet exercice de simplification en retirant ici et là quelques notes afin d'alléger l'arrangement sans trop en altérer la sonorité .

 

Vous pourriez par exemple remplacer la mesure 16 originale :

 

Mesure 16 original

 

Par celle-ci :

 

Mesure-16-simplifie.jpg

 

 

Le principe consiste à retirer le Si de la 3e corde pour éviter de faire le barré.

Je vous laisse voir les autres mesures.

 

Sinon, voilà ce que donne l'arrangement original en vidéo.

 

Ce n'est pas toujours jouer très juste mais il me faudrait plus de temps pour peaufiner çà...

 

 

 

 

Bon voilà...c'est tout pour aujourd'hui.

J'espère que cette petite balade dans les montagnes vous aura plus après tout c'est la saison non ?

 

 

A très bientôt les ami(e)s.

 

Coucou

Repost 0
Published by odomi1973 - dans Leçons de guitare
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 16:28

Laurent-Voulzy-et-Pal-Degome.jpg Dessin de Pal Degome

 

Bonjour à tous,

 

Aujourd'hui, c'est Laurent Voulzy et sa magnifique chanson "Belle île en mer" qui sont à l'honneur pour cette 11ème leçon.

 

Nous avons pu voir jusqu'à présent qu'il était possible d'interpréter des mélodies mais aussi des accompagnements et surtout nous avons pu découvrir que le jeu à la guitare classique fait intervenir quasiment tous les doigts de la main droite.  Cela permet d'obtenir une grande richesse polyphonique et il serait dommage de ne pas en tirer partie et se limiter à ne jouer que des accompagnements ou que des mélodies.

 

C'est pourquoi je vous propose aujourd'hui de découvrir le monde de l'arrangement....qui permet d'adapter et interpréter sur une guitare un grand nombre de musique et chanson en utilisant tout le potentiel de l'instrument...

 

Nous allons voir qu'il est possible sur une seule guitare de jouer en même temps la mélodie et une partie de l'accompagnement.

  

Euh....en fait....nous ne emballons pas....il ne sera jamais possible de remplacer plusieurs instruments par un seul mais certains arrangements étant tellement réussi qu'on arriverait presque à créer cette illusion. 

Il existe sur le marché pas mal de "songbook" spécialisés dans les arrangements de chansons pour guitare solo. Ils sont parfois assez onéreux et c'est pourquoi j'aurai plutôt tendance à vous orienter vers internet où il existe quelques passionnés qui mettent gratuitement à disposition le résultat de leur travaux qui sont bien souvent de meilleurs qualités que certains songbook.

 

Accompagnement + mélodie  (2 guitares)

Mais tout d'abord, voici un récapitulatif de ce qu'on a vu jusqu'à présent....c'est à dire un accompagnement et une mélodie joués séparément. Cela va nous permettre de consolider les bases avant d'attaquer la suite de la leçon. 

Alors voilà, il s'agit donc des premières mesures de Belle Île en mer. Il y a la partie accompagnement (dans le style de ce qu'on a vue au cours de la leçon n° 10) et la partie mélodie (plus proche cette fois ci des leçons précédentes style n° 8 avec lily).

 

Comme d'habitude, je vous joint la tablature (des 2 pistes de guitare) suivi par la vidéo pour voir ce que çà donne en vrai....

 

Il y a sur la tablature les précisions habituelles (doigté, accord...)....sans les barres de battement car j'ai oublié de les mettre. Mais cela vous permettra de les positionner vous même en vous référant au principe des leçons précédentes. 

belle-île-en-mer 2 guitares - page1 

 

 

belle-ile-en-mer-2-guitares---page2.jpg 

 

A partir de là, vous avez la possibilité de jouer l'une ou l'autre des pistes (l'accompagnement ou la mélodie) ou bien jouer à 2 avec un ami ou une ami(e), un petit frère, une petite soeur...qui joue également de la guitare. Comme çà chacun aura sa partie à jouer. 

 

A défaut, vous pouvez aussi enregistrez une piste et interpréter ensuite l'autre piste sur l'enregistrement.

 

s-enregistrer.jpg

 

C'est d'ailleurs ce que j'ai fait sur la vidéo que voici :

 

 

 

 

 

Arrangement n° 1 (Accompagnement + mélodie sur 1 guitare)

 

Oui, en fait...plutôt que de vous proposer un arrangement et une seule façon de faire, j'ai pensé qu'il était plus intéressant de vous proposer 2 arrangements : le premier qu'on va voir ci-dessous qui est très abordable et un autre un peu plus compliqué qu'on verra un peu plus loin.

 

Le principe de ce premier arrangement est le suivant :

Je pars de la ligne mélodique en intégralité (oui...en fait, il faut mieux tout garder de cette piste sinon, on ne reconnaitrait plus la chanson) et ensuite j'ajoute ici et là quelques notes de basse issues de la piste  d'accompagnement. C'est juste quelques notes supplémentaires mais à l'oreille on entend assez nettement la différence par rapport à la mélodie jouer seule.

Il vaut veiller à bien laisser sonner les basses et respecter ainsi la durée des notes indiquées. C'est pas forcément évident dans la mesure où il faut en même temps interpréter la ligne mélodique. Mais vous verrez....avec de l'entraînement, çà passera tout seul.

 

Bon...je vous laisse essayer.

 

Alors voici la tablature :

belle-ile-en-mer-arrangement-debutant-page-1.JPG

 

 

belle-ile-en-mer-arrangement-debutant-page-2.JPG

Et enfin, voici ce que cela donne en vidéo :

 

 

 

 

Arrangement n° 2 (Accompagnement + mélodie sur 1 guitare)

Bon...là....çà se corse un peu.

Dans cette version, j'ai essayé autant que possible d'ajouter d'avantage de notes issues de l'accompagnement. En fait, j'ai voulu faire ressortir l'arpège d'accompagnement sur la piste mélodique et ainsi donner l'impression qu'il y a vraiement 2 guitares qui jouent au lieu d'une). Résultat, y'a plus de notes et c'est plus compliqué à jouer mais le résultat est plus riche que pour le premier arrangement. 

 

A signaler que j'ai parfois mis un peu d'effet dans le jeu comme au niveau de la 2e mesure et des 3 notes jouées simultanément. En fait, le truc c'est justement de ne pas les jouer simultanément mais très très rapprochées les unes des autres, çà permet de donner un effet "roulé"...qui offre une certaine sonorité. Mais bon, ne vous prenez pas la tête là-dessus car y'aura d'autres leçons qui viendront par la suite concernant les effets de jeu.

 

Bon, voici la tablature :

belle-île-en-mer arrangement facile page 1

 

 

 belle-île-en-mer arrangement facile page 2

 

 

Et voici là vidéo :

 

 

 

 

 

Pour finir !

 

J'espère n'avoir perdu personne en cours de route sachant que ce n'est pas parce que j'ai posté 11 leçons depuis le milieu de l'année 2010 que vous devez forcément en être à la leçon n° 11. Chacun à son rythme et personnellement, il m'a bien fallu 2 ans d'entraînement pour arriver à jouer des musiques du style du 2e arrangement. Alors ne paniquez pas si vous avez des difficultés. Si c'est trop dur et que vous n'y arrivez pas, alors revenez aux leçons précédentes car peut être avez vous été trop vite.

 

Desespoir.jpg

 

 

Concernant la suite des articles, je pense momentanément stopper la progression des leçons et renforcer celles qui sont déjà publiées en ajoutant par exemple des annexes ici et là. Exemple, pour la leçon n° 8 de lily, je pourrais ajouter d'autre mélodie du même niveau de difficulté....çà permettra d'élargir le nombre d'exercices pour chaque leçon...enfin si vous êtes d'accord !!!  J'attend vos avis...n'hésitez pas !!!

 

A suivre et à  très bientôt les ami(e)s..

 

Repost 0
Published by odomi1973 - dans Leçons de guitare
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 13:23

Western-0066.jpg

Bonjour à tous,

 

Je suis heureux de vous retrouvez pour cette dizième leçon et surtout content de l'avoir achevée car j'avoue que çà fait plusieurs semaines que je travaille dessus. Il faut dire que j'ai de moins en moins de temps à consacrer à mon blogue (5 minutes par ci, 5 minutes par là...) mais vu que çà m'ennuie de laisser un travail inachevé, je vais tout faire pour poursuivre. D'ailleurs, j'en profite pour dire merci à tous ceux qui m'ont laissé des petits mots d'encouragement notamment sur mon précédent article "des nouveaux articles ???".

  

Bref....alors voilà...aujourd'hui, nous allons jouer de la guitare avec tous les doigts de la main droite : pouce, index, majeur et annulaire. Ah...il en manque un...mais on se sert pas vraiment de l'auriculaire droit à la guitare (en tout cas pas moi).

  

Pour se faire, je vous propose de découvrir les Accords et les Arpèges à travers quelques petits extraits de célèbres chansons :

  • Chanson pour l'auvergnat (de Georges Brassens)
  • Je l'aime à mourir (de Francis Cabrel)
  • Une chanson douce (d'Henri Salvador)
  • Hélène (de Roch Voisine)
  • The Sound of Silence (de Simon and Garfunkel)

 

Les Accords

 

C'est quoi un accord ? Pour faire simple, il s'agit d'un regroupement de notes (souvent 3) qui donne une sonorité particulière. Les accords permettent de faire l'accompagnement d'une mélodie ou d'une chanson.

 

Il en existe une quantité très importante allant des plus simples au plus complexes.

 

Les plus connus sont les suivants : DO majeur, MI mineur, LA mineur, FA majeur...

 

Exemple avec DO majeur :

La construction d'un accord s'effectue à partir d'une gamme (succession de note à partir d'une note définie).

Gamme de Do majeur : Do-Ré-Mi-Fa-Sol-La-Si

Pour constituer l'accord de DO majeur, on prend la première, la troisième et la cinquième note de la gamme à savoir DO-MI-SOL.

 

Je ne pense pas que vous avez besoin d'en savoir beaucoup plus pour l'instant. En fait, pour jouer de la guitare, il vous suffira d'apprendre par coeur les positions d' accords des musiques que vous voudrez jouer mais si vous souhaitez en connaitre plus sur la constitution des accords, il existe pas mal de livre méthode ou des sites internet qui vous en dirons plus sur le sujet.

 

Bon....un accord...expliqué comme çà....vous allez me dire que c'est assez théorique. En fait, nous allons voir qu'il existe 2 méthodes pour jouer un accord (enfin...moi j'en connais 2) : 

  • En battement
  • En arpège

Chacune de ces méthodes pouvant utiliser la technique de jeu aux doigts ou au médiator.

 

Pour ma part, je ne vais vous parler que de la technique de jeu au doigt puisque le médiator...et bien ma fois, je sais pas vraiment m'en servir....remarquez, normal, j'ai une formation initiale en guitare classique.

 

 

Jeu en Battement

 

Prenons en exemple la chanson pour l'Auvergnat de Georges Brassens.

L'objectif est de jouer en alternant le pouce puis un ensemble de trois notes jouées simultanément avec l'index, le majeur et l'annulaire.

 

Voici l'extrait vidéo (çà sera plus clair) :

 

 

 

Et voici la tablature (avec le nom des accords, le doigté et les barres de battements de chaque temps) :

 

chanson pour l'auvergnat-copie-1

 

 

A  signaler qu'on peut créer bien d'autres schémas de ce type. Exemple, dans un système à 4 temps par mesure (et non 3 comme pour l'auvergnat), jouer une fois le pouce, une fois (au lieu de 2) le trinôme index, majeur, annulaire, une autre fois le pouce, une autre fois le trinôme etc. etc. En fait, les possibilités sont très nombreuses.

 

 

Les Arpèges

 

Jouer en arpège consiste à jouer les accords note à note au lieu d'être jouer par bloc.

Il existe une multitude de schéma permettant de jouer sur ce principe alors le mieux est que je vous montre quelques exemples avec quelques mélodies bien connues.

 

"Une chanson douce"(d'Henri Salvador) 

 

Il s'agit d'une très jolie berceuse dont l'accompagnement peut s'interpréter en arpège.  

Le principe consiste à faire un Arpège Aller c'est à dire qu' on commence par jouer le pouce, puis l'index, le majeur et l'annulaire tout en descendant les cordes des plus graves au plus aigües.

 

Voici l'extrait vidéo de l'introduction (j'ai pas pu m'empêcher d'aller un peu au delà de l'intro)  :

 

 

 

Et voici la tablature :

une-chanson-douce-copie-1.JPG

  

"Je l'aime à mourir"(de Francis Cabrel)

 

Cette célèbre chanson de Francis Cabrel est reconnaissable dès les premières mesures grace à cet Arpège Retour qui consiste pour chaque accord à jouer d'abord le pouce puis à remonter les cordes des plus aigües vers les plus graves en alternant annulaire, majeur et index de la main droite (en fait l'inverse d'une chanson douce).

 

Voici l'extrait vidéo

 

 

 

 

Et voici la tablature :

 

Je l'aime à mourir 

 

"The sound of silence"(de Simon & Garfunkel)

 

Encore une très jolie mélodie avec un début d'accompagnement en arpège. Un arpège qu'on pourrait  qualifier d'Arpège Aller Retour puisqu'il consiste à jouer le pouce puis à remonter avec m, i depuis la premières corde vers la deuxième pour redescendre avec m de nouveau sur la première corde.

 

Une autre particularité sur cette chanson est l'utilisation d'un capodastre à la 6e case.

Le capodastre consiste à déplacer la première case à un endroit plus bas du manche afin de changer la tonalité de l'instrument sans avoir à bricoler toutes les clés. Cela permet notamment de simplifier une grille d'accord compliqué à interpréter sans capo. Mais bon, je reviendrai là-dessus lors d'une prochaine leçon.

 

Voici l'extrait vidéo

 

 

 

Et voici la tablature :

 

the-sound-of-silence-copie-1.JPG 

 

"Hélène"(de Roch Voisine)

 

Il s'agit d'un schéma un peu atypique du fait d'une différence rythmiques entre les notes et par l'alternance multiple Aller Retour. Cela prouve qu'on peut créer toute sorte d'arpège...autant que son imagination peut en produire.

Le résultat est au rendez-vous : Une magnique introduction que vous aurez j'espère beaucoup de plaisir à jouer.

 

Et puis...amis débutants, si vous connaissez une Hélène...et ben...vous voyez ce qui vous reste à faire ? 

 

Helene-copie-1.jpg

 

Voici la vidéo d'introduction de cette chanson (légèrement simplifiée) :

 

 

 

 

Et voici la tablature :

 

(Pour jouer le morceau dans la tonalité d'origine, il faut mettre un capo à la 3e case). 

 

Helene.jpg

 

 

Voilà c'est tout pour aujourd'hui. C'était une leçon assez riche qui va peut être en occupé certains et certaines pendant un bout de temps mais je pense que çà permet de rentrer pour de bon dans le monde de la guitare alors prenez votre temps. Rien ne sert de courir... 

 

En tout cas, j'espère que cette 10e leçon plaira au plus grand nombre. J'attend vos commentaires, remarques et questions avec impatience et je vous dit à bientôt.

 

 

A bientôt.

 

Coucou.jpg 

Repost 0
Published by odomi1973 - dans Leçons de guitare
commenter cet article
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 18:13

Stand-by-me-Ben-E-King.jpg

 

Bonjour à tous,

 

Y'a un bout de temps que j'avais pas publié d'article mais vous savez ? le boulot, les gamins etc...etc...BREF... un blogue c'est quand même fait pour être mis à jour, alors j'ai pris mon courage à 2 mains afin de rédiger ce nouvel article.

 

Je vous propose aujourd'hui une 9e leçon où j'aborde le jeu avec le pouce à travers le célèbre riff de Stand By Me.

 

Ce petit arrangement se joue au niveau de la main droite entièrement avec le pouce. Il n'y a donc pas de difficulté particulière à signaler si ce n'est peut être le rythme. On y reviendra plus bas avec la tablature.

 

Pour jouer chaque note, il faut au niveau de la main droite pousser la corde à jouer avec le pouce vers le bas, contrairement aux autres doigts où il fallait tirer la corde vers le haut.

 

Comme d'habitude, voici une vidéo à vitesse lente pour bien voir les mouvements :

 

 

 

Puis une seconde vidéo à vitesse normale pour un aperçu du résultat final :

 

 
Et voici maintenant la tablature :
Stand by me
Plusieurs choses à signaler concernant cette tablature :
 

Les marqueurs rouges indiquent les battements du métronome (1 battement par noire). Vous remarquerez donc qu'il faut parfois jouer une note entre 2 battements. 

 

Les notes liées : lorsque vous voyez 2 ou 3 notes identiques qui se suivent avec des petits ponts inversés entre les notes, cela signifie qu'il faut jouer uniquement la première note et que la ou les autres notes représentent une durée supplémentaire à ajouter à la première note. Exemple : au niveau de la première mesure, la 2e note se joue mais les 2 qui suivent ne se jouent pas et indiquent que la première note dure 2 croches de plus (soit 3 croches au total c.a.d 1 temps 1/2). En fait j'aurai tout aussi pu écrire une noire pointée à la place des 3 croches ou bien une noire à la place des 2 croches du 3e temps. 

 

Attention également à bien marquer les silences. Je pense notamment aux premières notes de chaque mesure : il faut jouer la note avec le pouce et tout de suite reposer le pouce dessus pour jouer les silences. Regarder bien sur la vidéo.

 
Pour les autres indications de la tablature, je vous renvoie aux leçons précédentes.
 
Ce que je peux ajouter c'est que si tous ces aspects techniques vous ennuient un peu, vous devriez arriver à jouer le morceau à l'oreille. Je reste de toute façon à votre disposition si vous souhaitez plus d'explications.
En espérant que cette leçon vous plaise.
A bientôt.
Repost 0
Published by odomi1973 - dans Leçons de guitare
commenter cet article
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 22:43

 pierre-perret2

 

 

Bonjour à tous,

 

Je ne suis pas vraiment (ou plus) un grand fan des chansons “pipi caca” de Pierre Perret.

Cependant, ce joyeux chanteur et musicien nous a fait cadeau de bien jolies mélodies qu'il m'arrive encore de siffloter  de temps en temps : "la cage aux oiseaux", "mon pt'it lou"...

Mais ma préférée, c'est sans doute “Lily” et j'ai d'ailleurs choisi cette chanson pour mettre en pratique la leçon n° 7 de la semaine dernière.

 

Pour rappel, la précédente leçon nous a permis de voir comment identifier les notes sur le manche de la guitare (de la première à la dernière case).

 

C'est pourquoi j'ai choisi une mélodie qui permet de descendre un peu plus dans les aigües et donc d'accéder à des cases plus basses que celles que nous avions vu jusqu'à présent.

 

Voici la tablature :

 

lily - page 1

 

    lily - page 2

   

Quelques commentaires avant de passer aux vidéos.

 

→ Vous constaterez tout d'abord qu'au niveau des mesures 7,13 et 19, il faut interpréter des notes aiguës et que pour cela, nous n'avons pas le choix, il faut jouer sur les 5e, 7e et 8e case de la première ligne.

 

→ Ensuite, on peut voir qu'au niveau des mesures 8,13,14 et même 15, il est toujours question de jouer des notes sur des cases plus basses mais pas pour les mêmes raisons.

Je m'explique : au niveau de la mesure 8, il faut pincer la 8e case de la 2e corde. Nous aurions très bien (voir leçon n° 7) jouer cette note 5 cases plus haut sur la première corde soit à la 3e case.

Si j'ai choisi de jouer ainsi, c'est à cause de la note précédente et qui se joue sur la 7e case de la première corde. En fait, je voulais éviter de faire un écart trop important en passant de la 7e case à la 3e case de la première corde.

Vous avez donc ici un exemple d'utilisation du principe de correspondance des notes : le fait de pouvoir jouer une note identique sur des cordes différentes permet ce genre d'exercice : rendre le jeu plus facile en évitant de faire le grand écart avec les doigts de la main gauche.

 

→ Comme d'habitude j'ai indiqué :

  • le doigté de la main droite (“m”, “i”, “m”....).

  • ainsi que le doigté de la main gauche qui indique avec quel doigt il faut pincer les cases du manche. Voici l'annotation sur un extrait de la tablature de Lily (pour les explications, je vous renvois à la leçon n°4).

Extrait-partition.JPG

→ Quoi dire de plus ?....ah oui, il y a aussi des petits symboles sur la tablature. Des trucs comme çeci :

Soupir

ou comme cela :

 

Demi-Pause.JPG

Il s'agit en fait de silence. Mais c'est quoi un silence ?, et bien c'est un blanc dans le morceau durant lequel, on ne joue pas de note. Il existe plusieurs symboles de silence et chacun possède une durée qui lui est propre : il existe d'ailleurs une correspondance entre la durée des silences et des notes.

 

La voici :

 

silence.gif

  

 

 

Bon voici, une première vidéo de quelques mesures jouées à vitesse réduite pour bien voir les déplacements.

 

 

 

 

Puis une seconde vidéo où j'interprète l'intégralité de la partition.

Comme pour l'Auvergnat de Brassens, je me suis amusé à enregistrer au préalable un petit accompagnement pour le mixer ensuite à la mélodie. Çà permet de l'envelopper et de mieux la faire ressortir.

 

 

J'espère que çà vous plaira...et que çà sera à votre portée. Normalement oui, si vous avez bien pris le temps de passer sur les leçons précédentes.

 

Bonne écoute à vous.

 

Et à très bientôt j'espère.

 

 

 

Repost 0
Published by odomi1973 - dans Leçons de guitare
commenter cet article
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 18:41

 

Bonjour à tous,

 

Avant d'aller plus loin dans la pratique de la guitare, je vous propose de voir ensemble comment identifier sur le manche les notes de musique en accordage standard.

Comme je l'ai déjà signalé dans la leçon n° 3, il y a beaucoup de notes sur le manche de la guitare mais toutes ne doivent pas être interprétées de la même façon.

 

Je m'explique, sur un manche de guitare,

  • il y a bien sûr des notes différentes (Do, Ré, Mi, Fa, Sol...) et chacune de ces notes est représentée par plusieurs hauteurs de son (ex: un DO grave, un DO plus aigüe, un DO encore plus aigüe...)

  • Mais ce qui caractérise le plus la guitare, c'est qu'il est aussi  possible de jouer une note avec la même hauteur de son à différents endroits du manche.

 

Voyons çà avec un exemple

 

Je me suis amusé (voir un peu pris la tête) à faire un petit dessin représentant sur le manche les différentes hauteurs de son de la note MI.

 

Avant d'analyser la position des notes sur ce dessin voici quelques repères pour comprendre les explications qui vont suivre :

  • La corde du haut est la 1ère corde et c'est la plus aigüe de toute.

  • La corde du bas est la 6ème corde et c'est la plus grave de toute.

  • J'ai de plus positionné quelques numéros de cases pour faciliter le comptage de celles-ci (1,5,7 et 12).  

Voici le dessin :

 

Manche vue1 

Passons aux explications :

Vous pouvez constater qu'il y a sur le manche 4 Mi :

  • 2 à jouer en corde à vide (1ère et 6ème corde)

  • 2 en pinçant des cases sur le manche (2è case de la 4e corde et 12e case de la 1ère corde)

    Il s'agit bien de la même note : le MI mais à des hauteurs de son différent.

  •  celui de la 6e corde à vide est le plus grave

  • celui à la 12e case de la première corde étant le plus aigüe

  • les 2 autres étant des niveaux intermédiaires


Maintenant, nous allons voir grâce à un deuxième dessin que chacun de ces MI (excepté le plus grave) peuvent s'interpréter sur d'autres endroits du manche.


Voici le 2ème dessin :



Manche-vue2.jpg

Faites l'essai suivant : Faire sonner la première corde à vide puis faire sonner la 2e corde en pinçant la 5e case du manche (mi bleu) et bien vous obtiendrez le même son : un MI à 329,6Hz.

 

Ah au fait, il faut bien sûr que la guitare soit accordée.

 

C'est la même chose si vous faite sonner la 4e corde en pinçant la 2e case (mi rouge) puis la 5e corde en pinçant la 7e case (mi bleu), vous obtiendrez encore un son identique.

 

En faite, la règle est la suivante :  

Une note qui est jouée sur une corde se répète systématiquement sur la corde juste au dessus 5 cases plus loin.

DONC :

Si on joue une corde à vide, alors le son sera le même en pinçant la corde juste au dessus au niveau de la 5e case.

Si par contre, on joue une corde en pinçant la 1ère case, le son sera le même en pinçant la corde juste au dessus au niveau de la 6e case....en pinçant la 2ème case d'une corde, il faut pincer la 7e case de la corde du dessus....etc...etc...

 

Exception à la rêgle : 

Pour une règle, il existe toujours une exception. Ici, elle concerne le lien qu'il y a entre la 2e et 3e corde. En fait, ce n'est pas 5 cases d'écart qu'il faut compter mais 4.

Vous pourrez d'ailleurs constater sur le dessin que le mi (en couleur bleu) de la 2e corde à la 5e case (qui était lui même une répétition du mi à vide de la 1ère corde), se répète à son tour sur la 3e corde non pas à la 10e case mais à la 9e case (5 + 4) puisqu'il s'agit de la 3e corde.

 

Enfin, voici un dernier dessin qui montre la position de base des autres notes. Il reste des cases sans chiffres mais vu que vous connaissez maintenant l'astuce pour les calculez, vous devriez pouvoir les déduire sans trop de difficulter.

 

Manche vue3   

Voilà c'est tout pour aujourd'hui. Y'a pas de vidéo...y'a pas de mélodie de chanson...mais çà va suivre. Je tacherai de mettre assez rapidement en pratique ce que nous avons vu aujourd'hui.

 

J'espère que cette leçon bien que théorique ne vous a pas trop cassé la tête mais il faut bien des bases alors autant les acquérir au plus tôt. Il s'agit d'un sujet assez complexe à expliquer par écrits mais je reste entièrement disponible pour répondre aux questions que vous pourriez vous poser. 

 

Pendant que j'y suis, merci à tous ceux qui viennent me voir sur ce blog et merci aussi pour les commentaires qui sont laissés par la même occasion. C'est personnellement très enrichissant pour moi de savoir que des gens lisent ce que j'écris et me font part de leur impression alors MERCI encore.

 

A Très bientôt.

Repost 0
Published by odomi1973 - dans Leçons de guitare
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 18:33

C'est encore moi...

 

Afin de récapituler tout ce qu'on a vu jusqu'à présent, j'ai pensé qu'il était temps de jouer quelque chose d'un peu plus mélodieux. Les gammes, les exercices, c'est nécessaire mais assez pénible à la longue.

 

C'est avec Georges Brassens que je vous propose de voir ensemble le premier vrai morceau de musique dans la rubrique leçon de ce blog. C'est donc à vous de JOUER...

 

GeorgeBrassens.gif

 

 

En principe, si vous avez passé le temps suffisant pour franchir les leçons précédentes, vous n'aurez je pense pas trop de difficulté à interpréter ce morceaux.

 

Il s'agit des premières notes de la mélodie de "Chanson pour l'Auvergnat".

 

J'ai découpé la leçon en 2 parties, la première c'est à vitesse lente (très lente) pour permettre de bien voir l'enchainement de la position des doigts et la seconde c'est à vitesse normal.

 

La mélodie consiste à alterner corde à vide et corde pincée et à jouer des notes de durée différentes : Des noires, des blanches et.....des blanches pointées.  

Mais qu'est ce que c'est une blanche pointée ??? et bien en fait c'est tout simplement une blanche à laquelle on a ajouté la moité de sa durée de note soit 1 temps.

Au final, une blanche pointée représente donc 3 temps (3 battements de métronomes) puisqu'une blanche vaut 2 temps. 

Sur ce même principe, une noire pointée fera 1 temps 1/2.

 

Voici la partition et une vidéo de l'exercice à vitesse lente : 

chanson-pour-l-auvergnat.JPG

 

Il y a un peu moins d'indication que dans les leçons précédentes alors n'hésitez pas à revenir ou vous reportez aux premières leçons si vous avez des difficultés. çà vous donnera une certaine autonomie. Si vous n'y arrivez vraiment pas ou que vous galérez trop, il faut revenir aux leçons précédentes et réessayer plus tard la mélodie de Brassens. Mais ne vous découragez pas ! N'hésitez pas non plus à me poser des questions.

 

 
 

Et maintenant, voici la vidéo à vitesse normal :

J'en ai profité pour ajouter une piste d'accompagnement que j'ai mixé avec la mélodie pour que çà ajoute une petite ambiance au morceau.

Dans les leçons à venir, nous verrons également les parties accompagnement qui nécessitent de jouer avec le pouce, mais on verra çà plus tard... 

 

 

Je vous souhaite bon courage et j'espère vous relire prochainement dans les parties commentaires.

 

A bientôt.

 

Olivier.

 

 

Repost 0
Published by odomi1973 - dans Leçons de guitare
commenter cet article
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 21:28

Bonsoir à tous,

 

Avant de pouvoir commencer à jouer un truc qui sonne à peu près, il faut étudier un minimum la durée des notes.

On ne peut en effet pas vraiment parler de morceau de musique si on joue toujours des notes qui ont la même durée.

 

Je vais donc consacrer cette leçon à l'étude de la durée de quelques notes.

 

Alors, laissez vous porter si vous le voulez bien !!!

 

Note-de-musique.jpg   

D'abord une définition du terme "Temps"

La durée d'une note se mesure en "temps" tout comme la longueur d'un terrain de foot en mètre (c'est peut être pas le moment de parler de foot mais bon...).

Par contre, la durée d'un temps n'est pas définissable en secondes ou minutes...car elle est variable et dépend du tempo d'un morceaux.

En fait, c'est un peu compliqué à expliquer alors pour faire simple, on va dire que chaque pulsation du métronome représente un temps.

 

Le métronome, c'est un appareil qui bat la mesure en faisant un tic tic continu.

Les premiers métronomes avaient cette tête là. La première fois que j'en ai vu un s'était au collège lors des cours de flute :

 

Metronome.jpg

 

Aujourd'hui, y'en a des éléctroniques, à affichage digital....mais ils n'ont rien apporté de plus si ce n'est qu'il faut changer les piles et çà tombe toujours en panne quand on en a besoin (j'exagère un peu).

 

 

La noire

Une noire est une durée de note qui vaut 1 temps, soit par rapport à notre repère, 1 battement de métronome.

 

On peut pas vraiment la représenter sur une tablature alors c'est pourquoi, je ferais désormais apparaitre le solfège au dessus de la tablature pour pouvoir identifier de quoi il s'agit.

 

Une noire, c'est une tige avec une partie arrondie de couleur noire.

 

Voilà ce que donne la partition de 4 notes noires jouées à la suite.

Noire-copie-1

Le trait du dessus représente le "clic" du métronome. Interpréter cette ligne consiste donc à jouer une note (un mi pour notre exemple) à chaque battement de métronome. 

 

La blanche

Une blanche, çà vaut 2 temps soit par rapport à notre repère, 2 battements de métronome ou l'équivalent de 2 noires.

   

Voilà ce que donne la partition de 2 notes blanches jouées à la suite.  

Blanche.JPG Interpréter cette ligne consiste donc à jouer une note qui dure 2 clics à chaque fois.

 

 

La croche

Une croche, çà vaut 1/2 temps soit par rapport à notre repère, 1/2 battements de métronome.

 

Voilà ce que donne la partition de 8 croches jouées à la suite.  

 

Croche-copie-1.JPG

C'est un peu plus compliqué cette fois car il faut interpéter 2 notes entre chaque clic du métronome.

C'est plus difficile que pour les noires et les blanches car il faut arriver à caser les 2 notes entre chaque clic mais des notes séparées d'une durée à peu près équivalente.

Pour y arriver au début, il faut mieux baisser le tempo du métronome.

 

Et la suite

Y'a biens d'autres durées de note mais çà suffira pour l'instant.

Lors de la prochaine leçon, on mettra tout çà en pratique en interprétant un extrait d'une célèbre mélodie de georges BRASSENS.

Le montage vidéo est pret alors en principe, je devrais poster çà dès ce week-end.

 

Alors à très très bientôt et n'hésitez pas à me poser des questions.

 

Repost 0
Published by odomi1973 - dans Leçons de guitare
commenter cet article